La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)

mercredi 9 janvier 2013, par Marc VALLETEAU de MOULLIAC

Voir en ligne : La Société KUMIUT

Comment initier ou développer une démarche responsable par temps de crise ?

Ce concept est directement lié à la notion de développement durable, dont il est la déclinaison pour les entreprises, comme le confirme une recommandation du ministère français de l’écologie et du développement durable.

Le lien entre cet objectif macroéconomique et la satisfaction des parties prenantes de l’entreprise est toutefois assez complexe, d’autant que le développement durable ne dépend pas exclusivement des entreprises mais de l’ensemble des agents économiques.


Définition

Dans l’article 116 de la loi sur les Nouvelles Régulations Économiques, il est spécifié que les entreprises françaises doivent faire apparaître dans leurs comptes annuels des informations sur les impacts de leurs activités sur la société et sur l’environnement.

Pour ce faire, l’Europe définit dans son livre vert la responsabilité sociétale des entreprises comme « un concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire ».

L’entreprise s’engage auprès des parties prenantes internes (salariés et représentants) et externes (ONG et partenaires stratégiques). Par exemple, le groupe Caisse d’Épargne a un partenariat avec le WWF.

Concrètement

La responsabilité sociétale des entreprises passe donc par la définition d’une éthique d’entreprise, d’objectifs sociaux, de critères d’évaluation, de normes et d’indicateurs fiables qui peuvent être intégrés dans une charte. L’un des points importants est le respect de l’équilibre entre les parties prenantes.

La RSE est considérée complète pour l’entreprise, lorsque celle-ci intègre ses principes dans sa stratégie, dans ses modes de management et de fonctionnement, et dans la conception des ses produits et services.

En 1999, lors du Global Compact, M. Kofi Annan propose aux entreprises d’adhérer à 10 grands principes des droits de la personne, du travail et de l’environnement dont le respect des droits de l’Homme, le refus du travail forcé, le refus du travail des enfants, l’application du principe de précaution, ...

NOTRE SOIREE

Au cours de la soirée, notre intervenante, spécialisée entre autre dans ce domaine, aura pour objectif de :

  • nous informer sur le cadre législatif et les obligations en matière de RSE,
  • nous donner des clés de lecture sur les avantages d’une démarche RSE en temps de crise,
  • nous aider à mettre concrètement et rapidement en place une démarche RSE efficace,
  • nous montrer en quoi la RSE participe à redonner du sens à l’action de l’entreprise,
  • échanger sur vos expériences et bonnes pratiques.

INTERVENANTS

Emeline Pasquier, CEO et fondatrice de la société KUMIUT, société de conseil en communication et management du changement durable – Animatrice du blog Contribution Libre, ainsi que la web TV "CL TV" dans l’émission "Des Entreprises et des Hommes", animera cette soirée et répondra à nos questions.

DATE DE LA REUNION

mardi 22 janvier 2013

LIEU DE LA REUNION

Notre soirée se déroulera chez notre collègue Claire Le Touzé, dès 18h30 :


5, bd de la Madeleine. 75001 - PARIS

Madeleine [lignes 8, 12, 14], Opéra [lignes 3, 8, 7]

Le plan de quartier est disponible en cliquant sur ce lien.

Documents joints

  • Votre invitation
    (PDF - 225.4 ko)
  • Introduction au RSE
    (PDF - 38.4 ko)
  • Exposé de la réunion
    (PDF - 580.4 ko)